N

 

 

nanisme : état de croissance à entrenœuds courts, la taille étant exagérément naine par rapport aux dimensions normales

naturalisée : se dit d’une plante étrangère acclimatée et se propageant naturellement comme une plante du pays

nectaire : organe floral glanduleux sécrétant et excrétant le nectar, liquide sucré attirant les insectes

nervation : disposition des nervures dans le limbe foliaire

nervure : bourrelet qui se ramifie et se distribue dans un organe, à partir de son insertion. Une nervure contient un faisceau cribo-vasculaire entouré de tissus protecteurs

nitrophile : qualifie une espèce adaptée préférentiellement à un substrat riche en nitrates

nitrophobe : qualifie une espèce ne supportant pas un substrat riche en nitrates

noeud : partie - parfois renflée - d'un axe au niveau duquel s'insère(nt) une ou plusieurs feuilles

noyau : partie centrale des drupes et drupéoles, constituée de l'endocarpe sclérifié qui entoure la graine (noyau de la pêche)

noyau cellulaire : corpuscule fondamental toujours contenu dans le protoplasme de toute cellule vivante, dirigeant son activité, sa nutrition, et porteur de la majorité des propriétés héréditaires. C'est au niveau du noyau que se situent les chromosomes et donc le stock des caractères génétiques de l'individu

nucelle : massif cellulaire diploïde de l'ovule des plantes supérieures homologue du mégasporange des fougères hétérosporées

nucléole : corps sphérique très riche en RNA situé à l'intérieur du noyau des cellules.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.