G

 

gaine : portion inférieure élargie du pétiole d'une feuille, entourant plus ou moins étroitement la tige au niveau du nœud; chez beaucoup de Monocotylédones, c'est le limbe foliaire qui forme une gaine sur une grande longueur de l'entre-nœud.

galbule : cône sphérique de certains conifères (cyprès, genevrier)

gamétange : réceptacle entouré d'une paroi pluricellulaire (par opposition au gamétocyste) et dans lequel se forment les gamètes

gamète : cellule reproductrice, mâle ou femelle, dont le noyau contient un nombre impair de chromosomes

gamétocyste : organe, caractérisé par une simple paroi, élaboré lors de la différenciation sexuelle par des végétaux inférieurs (algues, champignons) et dont la totalité du contenu évolue en gamètes.

gamétophyte : portion du cycle de la vie d'un végétal pendant laquelle il est constitué par des cellules normalement haploïdes. Cette phase commence à la réduction chromatique (méiose) et s'achève à la production des gamètes.

gamopétale : qualifie une corolle dont les pétales sont soudées entre eux sur une plus ou moins grande longueur

gamosépale : qualifie un calice dont les sépales sont soudées entre eux sur une plus ou moins grande longueur

gélivure : altération d'un tronc sous l'effet du froid qui se traduit par une fente longitudinale radiale, plus ou moins profonde

genouillé : se dit d'un organe brusquement plié en forme de genou (Ex : une arête genouillée)

géotropisme : mouvement d'orientation imposé par la pesanteur aux organes végétatifs des plantes ou des animaux fixés

glabre : complètement dépourvu de poils

glabrescent(e) : se dit d'un organe qui devient glabre avec l'âge

glande : appareil sécréteur, quels que soient sa forme, sa localisation, le lieu d'émission et la nature de la sécrétion. Se dit également d'une excroissance d'aspect charnu, portée par des organes divers

glanduleux : se dit d'un organe portant des glandes

glauque : qui présente une teinte vert bleuâtre (Ex : la pruine des raisins ou des prunes)

globuleux : à peu près rond ou sphérique

glomérule : inflorescence cymeuse contractée, formée de nombreuses fleurs subsessiles serrées en boule

glume : chez les poacées, chacune des deux bractées insérées à la base de l'axe de chaque épillet

glumelle : chez les poacées, chacune des deux bractées insérées à la base du pédicelle de chaque fleur

glutineux : gluant

gorge : partie supérieure du tube de la corolle, chez une fleur gamopétale

gourmand : pousse très vigoureuse qui se développe au détriment des branches qui l'environnent ; Se dit également d'une tige ou branche inutile poussant à la base du tronc ou d'une branche à fruit, ou en-dessous d'une greffe, détournant la sève au détriment du greffon

gousse : fruit sec déhiscent, provenant d'un seul carpelle, gén. à graines nombreuses, s'ouvrant par deux fentes longitudinales

graine : chez les spermatophytes, ovule fécondé et renfermant l'embryon

grappe : inflorescence formée d'un axe allongé portant, à des niveaux différents et à l'aisselle de bractées, des fleurs plus ou moins longuement pédicellées ; disposition de fleurs attachées par des pédicelles à un axe commun allongé.

greffage : procédé de multiplication végétative par la greffe

greffe : opération horticole qui consiste à implanter dans les tissus d'une plante (ou sujet) un bourgeon ou un fragment d'une autre plante (ou greffon) dont on veut obtenir le développement. Cette opération permet d'utiliser certaines qualités culturales du greffon et que ne possède pas le sujet.

greffon : voir greffe

grimpant : qualifie une plante dont la tige prend appui sur un support lors de sa croissance à l'aide de vrilles ou de crampons ; certaines plantes grimpantes (les plantes grimpantes volubiles) sont privées de moyens d'attache et s'enroulent elles-mêmes autour de leurs tuteurs

gymnosperme : plantes vasculaires chez lesquelles les graines sont nues, non enfermées dans un carpelle ou fruit proprement dit. Ex : les conifères.

gynécée : ensemble des carpelles ou des parties qui composent l'organe femelle. Synonyme de pistil.

gynostème : chez les orchidacées, pièce florale en forme de colonne, provenant de la soudure de l'androcée et du style, les thèques de l'unique étamine fertile occupant le sommet de cette colonne.

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×