E

 

écaille : petit organe rudimentaire (généralement une feuille modifiée), mince, charnu ou lignifié (simples appendices, poils ou feuilles transformés).

écailleux : formé d'écailles ou ayant l'aspect et la consistance d'une écaille.

échancré : se dit d'un organe peu profondément entaillé.

écorce : deux acceptions sont courantes. Au sens botanique du terme l'écorce est constituée par tous les tissus extérieurs à ceux du cylindre central (lequel concerne donc, du centre vers la périphérie : la moelle, le bois, le cambium et le liber). Au sens forestier, l'écorce comprend tout ce qui est extérieur au bois et donc également le liber.

écusson : organe rappelant, par sa forme, la forme d'un écu ou écusson emblématique, se dit aussi de la partie visible de l'écaille (ou carpelle) d'un cône femelle de gymnosperme lorsque celui-ci est encore clos (exemple de l'écusson recourbé et acéré de chacun des carpelles du cône de Pinus uncinata).

élatère : cellule allongée fixée à une spore, susceptible de mouvements élastiques

elliptique : en forme d'ellipse, c'est-à-dire ayant sa plus grande largeur vers le milieu du grand axe.

émarginé : très légèrement échancré au sommet.

embrassant : se dit d'une feuille dépourvue de pétiole et dont la base du limbe entoure complètement l'axe sur lequel elle est insérée.

embryon : nom donné à un organisme végétal ou animal, en voie de développement, à partir du moment où l'œuf est fécondé jusqu'à l'époque où une forme capable de vie autonome est réalisée.

embryogenèse : formation et développement de l'embryon ; étude de ses formes successives ou stades embryonnaires.

endarche : qui s'accroit vers le centre de l'organe.

endocarpe : tissu tapissant la face interne de la paroi du fruit. L'endocarpe est quelquefois dure et constitue un noyau (pêche) et quelquefois parcheminé (pomme et poire).

endoderme : assise cellulaire au rôle physiologique important dans le contrôle des substances absorbées qui, chez les plantes vasculaires, délimite le cylindre cortical (aux limites du cylindre central).

engainant : qui est pourvu d'une gaine .

entier : se dit d'un organe dont le bord ne présente absolument aucune découpure, si petite soit-elle.

entre-noeud : partie d'une tige ou d'un rameau comprise entre deux nœuds successifs.

éperon : prolongement tubuleux ou conique d'une pièce du périanthe formant un appendice fermé à son extrémité.

épi : inflorescence formée d'un axe allongé portant, à l'aisselle de bractées, des fleurs généralement hermaphrodites sessiles ou subsessiles.

épicarpe : tissu de revêtement externe du fruit, désigné vulgairement sous le nom de peau.

épiderme : tissu de revêtement unistrate des organes aériens d'une plante.

épigyne : se dit d'organes floraux (corolle, étamines ou calice) portés au sommet de l'ovaire. L'ovaire est souvent infère.

épillet : partie de l'inflorescence des poacées, constituée d'un axe portant à sa base des bractées appelées glumes, et sur lequel sont insérées une ou plusieurs fleurs protégées par des bractées appelées glumelles.

épine : organe pointu, sclérifié, faisant corps avec l'organe sur lequel il est inséré et, contrairement à l‘aiguillon, difficile à détacher (les épines dérivent de la modification d'un rameau, de stipules,...)

épipétale : superposé aux pétales

épisépale : superposé aux sépales

érodé : se dit d'un organe bordé de petites échancrures irrégulières comme s'il avait été rongé

étalée (plante) : qualifie une plante dont les tiges, non dressées, sont plus ou moins couchées

étamine : organe de base de l'androcée, comportant typiquement le filet et l'anthère

étendard : pétale supérieur de la fleur des Fabacées.

étoilé : se dit d'un organe divisé en segments rayonnant comme les branches d'une étoile (Ex : un poil étoilé)
eucaryote : végétaux possédant des noyaux normaux bine individualisés, munis au repos d'une membrane nucléaire et comptant au moment de la division cellulaire, plusieurs chromosomes distincts. C'est le cas de tous les végétaux.

euphylle : vraie feuille. Ce terme désuet désigne, notamment chez les Pins (gymnospermes), les véritables feuilles de cet arbre qui sont écailleuses, brunâtres, apprimées contre les jeunes rameaux qu'elles masquent pratiquement et totalement incapables d'assurer la photosynthèse. Ce sont au contraire les fausses-feuilles (ou pseudophylles) qui réalise la fonction de la photosynthèse.

eustèle : système conducteur caractérisé par des faisceaux disposés dans un cylindre et interconnectés transversalement

exalbuminée : graine dépourvue d'albumen

exarche : caractère du bois primaire initial, ou protoxylème, lorsque celui-ci occupe une position périphérique par rapport au métaxylème (ou bois primaire final). Dans le cas d'une telle structure, que l'on tient pour archaïque, protoxylème et métaxylème sont donc à différenciation centripète

exine : membrane externe, parfois ornementée et interrompue de pores, du grain de pollen

exocarpe : synonyme de épicarpe.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×