C

 

 

 

caduc : se dit d'organes qui se détachent spontanément soit peu après leur formation (Ex : sépales caducs), soit suivant un rythme annuel (Ex : feuilles caduques)

calcicole : se dit d'une plante adaptée à un substrat riche en calcaire

calice : verticille externe du périanthe, formé par les sépales, le plus ordinairement de couleur verte.

caliciflore : fleur dont le réceptacle est creusé en coupe, la corolle et les étamines et éventullement le calice sont insérés sur le bord de la coupe. Exempl : fleur de Rosa ou des légumineuses.

calicule : verticille de pièces sépaloïdes situé à l'extérieur du calice et constituant une sorte de second calice

callosité : petit renflement généralement de consistance dure formé par certains organes

cambium : tissu méristématique de la tige assurant la croissance secondaire et produisant du bois sur sa face interne et du liber sur sa face externe. Ce tissu cellulaire générateur, ou nméristème, est formé d'une ou plusieurs couches de cellules jeunes, actives, à membranes minces, en cours de divisions fréquentes. Il est surtout interposé entre le liber et le bois ou il constitue la zone ou assise génératrice. Il produit des cellules qui deviennent des vaisseaux, des fibres ou du parenchyme. Le cambium ne contribue pas à l'allongement d'un organe (tige, racine) mais à son accroissement en épaisseur.

campanulé : en forme de cloche

canaliculé : creusé d'un petit sillon

cannelé : portant des côtes longitudinales parallèles, séparées par des sillons

capité : terminé en tête, organes divers agrégés en une tête ou un épi compact (Ex : inflorescences du chardon, Cirsium, ou du genre Platanus)

capitule : inflorescence formée de fleurs sessiles ou subsessiles, serrées les unes contre les autres par le sommet généralement élargie du pédoncule floral (réceptacle pourvu d'un involucre de bractées)

capsule : fruit sec déhiscent, provenant de la soudure de deux ou plusieurs carpelles et contenant une ou plusieurs loges renfermant un nombre varié de graines (Ex : fruit du coquelicot)

carène : saillie de section triangulaire disposée longitudinalement au dos de certains organes.
Se dit aussi de la pièce de la corolle des fabacées, provenant de l'accolement - ou plus rarement de la soudure - des deux pétales inférieurs et prenant la forme d'une carène de navire

caréné : rappelant, par sa forme, la carène d'un bateau

carminé : d'un rouge vif

carotène : pigment naturel de couleur rouge vermillon appartenant au groupe des caroténoïdes

carpelle : chacun des éléments de base du gynécée ou pistil

cartilagineux : qui a la consistance du cartilage

caryopse : fruit sec à une seule loge, indéhiscent, contenant une graine unique dont le tégument adhère à la paroi interne du fruit (péricarpe)

casque : pièce ou ensemble de pièces du périanthe dressé(s) et recourbée(s) de telle façon qu'elle(s) rappelle(nt) la forme d'un casque militaire

caulescente : muni d'une tige plus ou moins développée montrant des entre-nœuds

caulinaire : se dit d'un organe qui naît sur la tige

cellulose : glucide polymère du glucose, que l'on trouve dans la membrane des cellules végétales

centrale (placentation) : placentation dans laquelle les ovules naissent sur l'axe de l'ovaire

cespiteux : gazonnant, se dit d'une plante qui forme une touffe compacte

chalaze : point ou le faisceau vasculaire venu du placenta se répand dans l'ovule en développement

charnu : se dit d'un organe (tige, feuille, écaille, réceptacle,...) dont le parenchyme gonflé d'eau confère à celui-ci une épaisseur inhabituelle (environ 2 mm) et une consistance molle

chaton : inflorescence - souvent pendante - formée d'un axe allongé portant, à l'aisselle de bractées, des fleurs unisexuées sessiles ou subsessiles; les fleurs sont insérées isolément (chaton simple // à gauche) ou par petits groupes (chaton composé // à droite)

chimère : plante résultant du développement conjoint de deux individus différents (appartenant à des espèces, des variétés ou des cultivars différents) étroitement soudés et entremêlés, mais conservant, plus ou moins irrégulièrement, leurs caractéristiques propres. Une telle anomalie peut survenir lors d'une greffe : le méristème du greffon se trouve juxtaposé à un méristème du porte-greffe, les deux s'accolent et se développent en une seule pousse constituée d'une mosaïque de tissus appartenant aux deux partenaires, conjoints mais non confondus. Les productions des différents bourgeons de la chimère sont tantôt conformes au porte-greffe, tantôt conformes au greffon, tantôt participant des deux

chlorophylle : pigment vert élaboré par les chloroplastes, qui capte l'énergie lumineuse (essentiellement la lumière rouge et la lumière bleue du spectre visible) nécessaire à la synthèse des éléments organiques à partir de l'eau et du gaz carbonique

chloroplaste : organite intracellulaire dans lequel se déroule la photosynthèse

cicatrice : plaie dont les tissus ont proliféré, se sont subérisés, et se sont modifiés de façon à protéger les tissus plus profonds

cicatrice foliaire : cicatrice formée suite à la chute d'une feuille

cilié : bordé de poils dressés disposés sur un rang

cladode : rameau modifié, aplati et vert, au point de simuler une feuille dans son aspect et sa fonction

coalescent : qui adhère à d'autres organes de même nature, mais ne leur est pas intimement soudé

coiffe : capuchon de cellules protectrices qui termine la racine ; se dit aussi de la partie supérieure de la paroi de l'archégone des mousses, soulevée par l'embryon en voie de développement, et recouvrant le sporogone mûr comme un capuchon

collenchyme : tissu mécanique de soutien dont les épaississements formés de cellulose et de substances pectiques sont limités à certaines parois cellulaires

collet : zone de jonction de la tige et de la racine

columelle : colonne centrale stérile situé au cœur d'un organe voué à la production de spores (Ex : columelle de la capsule des bryophytes)

composée (feuille) : se dit d'une feuille dont le limbe est divisé en folioles

comprimé (feuille ou tige) : feuille ou tige présentant en coupe transversale la figure d'une ellipse

concolore : de couleur uniforme

concrescents : se dit des organes qui se soudent entre eux en se développant

cône : groupe de fruits en forme de cône ou organe formé d'un axe sur lequel sont insérées de nombreuses écailles imbriquées portant soit des sacs polliniques (cônes mâles), soit des ovules et à maturité des graines (cônes femelles)

connectif : partie de l'étamine qui sépare les deux loges de l'anthère, en prolongement du filet

connivents : sse dit d'organes rapprochés par leurs bords mais non soudés

contre-planter : intercaler des plantes entre d'autres végétaux

cordé (ou cordiforme) : se dit d'un organe dont la base est échancrée en forme de cœur

coriace : se dit d'un organe résistant mais flexible dont la structure rappelle celle du cuir

cormophyte : plantes pourvues d'un tronc portant des feuilles différenciées, par opposition aux thallophytes, qui ne possèdent d'un thalle

cormus : tronc des plantes phanérogames

corné : qui a la consistance de la corne

corolle : enveloppe florale, composée des pétales enveloppant les organes de la reproduction

corymbe : inflorescence dont les fleurs, portées par des pédicelles inégaux insérés à des niveaux différents, se situent à peu près dans le même plan horizontal

côte : crête longitudinale obtuse portée par certains organes tels les fruits, les tiges,...

cotylédon : la première ou les deux premières feuilles d'une plante, déjà présente(s) dans la graine; leur forme est généralement très différente de celle des feuilles ultérieures

couronne : organe tubulaire formé par la soudure des appendices internes des tépales dans le genre Narcissus, désigné par certains auteurs sous le nom de "paracorolle"

courson, coursonne : branche taillée court, destinée à porter le fruit
coussinet : petit renflement du rameau qui sert de base à la feuille ; il devient épineux dans certains Groseilliers.

crénelé : bordé de dents larges, obtuses ou arrondies

crevassé : se dit des organes présentant à leur surface des fissures ou éraillures, résultant soit de l'accroissement, soit à l'isolement de certaines parties laissant des intervalles en elles

cryptogames : végétaux dont les organes de la reproduction sont peu visibles. Ils sont dépourvus de fleurs proprement dites (staminées et pistillées). Ex. : mousses, fougères.

cunéiforme (ou cunéé) : en forme de coin ou de triangle renversé. Ex : la base de la feuille du Salix alba.

cupule : organe en forme de petite coupe écailleuse ou ligneuse enveloppant la base de certains fruits tels les faînes du hêtre, les glands du chêne

cupressoïde : feuille large et courte, apprimée, dirigée vers le haut et parfois décurrente ; ce type de feuillage caractérise nombre de cupressacées et notamment les espèces de cyprès.

curvinervé : feuille dont les nervures, d'abord parallèles ou divergentes, se rapprochent par leur sommet

cuticule : revêtement cireux des organes aériens d'une plante et composé de chitine

cyathium : inflorescence élémentaire dans le genre Euphorbia, comportant une fleur femelle réduite à un ovaire pédicellé et plusieurs fleurs mâles réduites à une étamine, entourées de bractées soudées en une coupe pourvue, dans sa partie supérieure, alternativement de dents et de glandes

cyclique : fleur dans laquelle les pièces sont disposées en verticilles réguliers et concentriques alternant lorsqu'on passe d'un verticille au suivant

cylindrique : en forme de cylindre. Arrondi, allongé, sans saillies ni angles.

cyme : inflorescence définie, c'est-à-dire à axes principaux terminés par une seule fleur, mais se ramifiant au-dessous de chaque fleur pour donner naissance à une succession de ramification toujours terminées par une seule fleur, avortée ou non. Le premier axe formé et terminé par une fleur est dépassé par un ou plusieurs axes latéraux portant également chacun une fleur, ce processus pouvant se répéter. Le schéma suivant illustre une cyme unipare.

cynorrhodon : faux-fruit du genre Rosa formé par l'accroissement, après la floraison, du réceptacle floral creusé en forme d'outre

cytocinèse : division de l'ensemble de la cellule, consécutive à la division du noyau ou caryocinèse

cytologie : étude de la structure et du fonctionnement des cellules constituant les tissus végétaux

cytoplasme : substance fondamentale de la cellule constituée essentiellement de protéines

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.