Tilleul

  

Tilleul

(Tilia cordata)

Le tilleul, autrefois, était intégré à la destinée de l'être humain. A la naissance du fils aîné, l'heureux père noble ou de condition modeste, plantait un tilleul s'il disposait du sol nécessaire. Des tilleuls plusieurs fois centenaires étendent encore leur ombre sur bien des places villageoises, près de l'église ou d'une fontaine. C'est là que l'on se rassemblait pour rendre la justice, pour causer aux soirs d'été ou pour célébrer les fêtes traditionnelles.

Noms populaires

Tillau, tillet, til, thé d'Europe.

Botanique

Plante vivace de la famille des tiliacées, haute d'environ 18 à 24 m.

Habitat

Hailles et taillis, forêts mixtes de feuillus, jardins, parcs et avenues.

Récolte

Juin à juillet.

Partie utilisée

Fleurs avec bractée.

Propriétés

Sudorifique, légèrement laxative, analgésique, antispasmodique.

Usages

Infusion des fleurs pour activer la transpiration et comme désaltérant. En mélangeant à parts égales avec des fleurs de sureau, on obtien une tisane sudorifique contre la fièvre, la grippe, les refroidissments.

Cosmétique : la fleur de tilleul est l'un des herbes cosmétiques les plus recommandées; elle éclaircit le teint nettoie la peau, attnue les taches de rousseur, désinfecte. L'appliquer en compresse.

Cuisine aux plantes sauvages : en plein été, tant que les bractées des fleurs de tilleul sont encore tendres et fraîches, on peut utiliser la bractée lavée en sandwich avec du beurre, du jus de citron et de la sauce Worcestershire. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×