Souci

  

 

Le souci

(Calendula)

Le souci est l'une des fleur les plus communes de nos jardins. Son nom, sans rapport avecle sens de préoccupation, vient du bas latin solsequia qui signifie "tournesol", c'et-à-dire qui "suit le soleil".

Noms populaires

Fleur de tous les mois, souci des jardins.

Botanique

Plante annuelle de la famille des composées, haute d'env. 20 à 40 cm.

Habitat

Le souci est cultivé dans les jardins où on le plante par semis en automne ou au printemps. Il demande peu de soin et se multiplie abondamment.

Récolte

De juin à novembre.

Parties utilisées

Les ligules (dem-fleurons) de couleur orange vif.

Propriétés

Le parterre de souci au jardin n'est pas seulement décoratif, il constitue aussi une source de médicaments naturels contre bien des maux. Les fleurs de souci sont laxatives, anticonvulsives, émollientes, sudorifiques, diurétiques et vulénraires.

Usage

L'infusion de ligules est utilisée dans les affections glandulaires, les troubles hépatiques, l'insuffisance du flux menstruel, pour activer la sécrétion biliaire et en cas de prédisposition aux ulcères gastriques.

Le souci est un vulnéraire (qui favorise la cicatrisation des plaies) de premier ordre, qui a fait ses preuves.

La pommade de fleurs fraîches sert à traiter les plaies, les contusions et les hématomes.

Le suc de plante pressée, appliqué quotidiennement sur les verrues, fait disparaître celles-ci ( en maintenir l'umidité par un pansement autocollant).

Le bain à la plante de souci combat la transpiration des pieds.

Cosmétique : La compresse aux fleurs de souci donne d'excellents résultats en cas d'acné, car elle guérit les cicatrices fraîches, les inflammations et les boutons purulents.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.