Romarin

  

 

Le romarin

(rosmarinus officinalis)

Sébastian Kneipp, le prêtre et guérisseur, décrit avec enthousiasme les couronnes de romarin qui, en son temps, ornaient le front des fiancées se rendant à l'autel. Etait-ce le parfum de cette herbe bénéfique qui contribuait à créer une ambiance de bonheur en ce jour solennel ?

Noms populaires

Herbe aux couronnes, libanotis, encensier, herbe des troubadours, rose marine, roumani.

Botanique

Plante vivace de la famille des labiées, haute d'environ 50 à 200 cm. Fleurs en petits groupes de 2 à 10 corolles à l'aisselle des feuilles, bleu ciel à mauves.

Habitat

Originaire des régions méditerranéennes, le romarin a été introduit dans nos régions par des moines herboristes. Il est cultivé dans les coins ensoleillés des jardins et est très sensible à la gelée. Les moutons en sont extrêmement friands.

Récolte

Mai à août.

Partie utilisée

Feuilles.

Propriétés

Antiseptique, stimulant pour la peau, cholérétique et diurétique, antispasmodique, tonique.

Usages

Infusion des feuilles contre l'hydropisie, les troubles cardiaques d'origine nerveuse, le manque d'appétit, l'atonie générale, l'hypotension et l'asthénie.

Le bain complet aux feuilles de romarin est un puissant tonique qui stimule et vivifie.

Condiment : les feuilles de romarin aromatisent à merveille les pommes de terre, la fondue, les omelettes, les sauces aux herbes, le gibier et la volaille.

Cosmétique : Le bain de vapeur pour le visage aux feuilles de romarin réveille les peaux fatiguées, les rend douce et soyeuses, parliculièrement recommandé pour les peaux grasses.

Pour les soins capillaires, un rinçage à l'infusion de romarin parfume la chevelure et lui donne un beau brillant.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×