Lin

  

 

Le lin

(linum usitatissimum)

 

Même si le lin a été largement remplacé par d'autres fibres végétales et des tissus synthétiques, il continue à survivre dans notre langage quotidien. C'est à lui que nous devons les mots de linge, lingerie, linceul et  même linotte et linoleum. Des plus, ses graines possèdent de précieuses vertus médicinales.

Noms populaires

Graines de lin, lin commun, lin domestique.

Botanique

Plantes annuelle de la famille des linacées, haute d'environ 30 à 80 cm, fleurs le plus souvent bleu ciel, rarement blanches ou rouges, en bouquet au sommet de la tige, à brève floraison.

Habitat

Cultivé dans les jardins, subspontané en terrains vagues.

Récolte

Août à septembre.

Partie utilisée

Graines

Propriétés

Laxative, anti-inflammatoire, calorifuge, diurétique.

Usages

Graines non concassées ou pulvérisées contre la constipation. Les graines gonflent au trempage et sitmulent ainsi le péristaltisme des intestins. Prendre une cuillerée à thé de graines de lin 3x/j avec un peu d'eau avant les repas. Appuyer au besoin d'une tisane d'écorce de bourdaine.

Tisane par décoction de graines pour traiter les catarrhes de la vessie, les néphrites, les gastro-entérites, les mictions douloureuses, la rougeole et les gastrites.

Cataplasme obtenu en délayant dans de l'eau les graines de lin concassées, pour faire mûrir les furoncles, atténuer les douleurs articulaires, musculaires, rhumatismales.

Cosmétique : faites une bouillie en mélangeant 2 à 3 cuillerées de graines de lin broyées avec de l'eau chaude. Appliquez la sur le visage et laissez agir 20 min. Ce traitement dilate les pores pour les nettoyer, adoucit les peaux grasses et en calme les inflammations.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.