Lamier blanc

   

 

Le lamier blanc

(Lamium album)

 

Le lamier blanc ressemble à s'y méprendre à la véritable ortie et seuls ceux qui s'y connaissent savent distinguer les deux avant leur floraison. Mais dès que les corolles avec leur lèvre supérieure en casque apparaissent, n'importe qui saura identifier le lamier, que ses fleurs soient blanches, jaunes ou pourpres.

Tout au fond de la fleur se cache un nectar à consistance mielleuse que les enfants aiment sucer.

Noms populaires

Archangélique, ortie blanche, ortie morte, lamion, pied de poule.

Botanique

Plante vivace de la famille des labiées, haute d'environ 20 à 40 cm. Fleurs en verticilles à 6 - 16 fleurs labiées à l'aisselle des feuilles supérieures, corolles blanches en casque.

Habitat

Haies, bord des chemins, terrains vagues.

Récolte

Mai à août.

Parties utilisées

Toute la plante sans racines.

Propriétés

Régularise les fonctions intestinales, dépurative, astringente, anti-inflammatoire, régularise la menstruation, hémostatique.

Usages

Infusion de la plante pour régulariser les fonctions intestinales en cas de diarrhée et de constipation, pour traiter les pertes blanches, les troubles de la menstruation, les menstruations précoces, les mictions douloureuses, les affections des voies urinaires, la cystite et l'anémie.

Cuisine aux plantes sauvages: Les feuilles du lamier blanc, jaune  ou pourpre se préparent comme les épinards.

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×