Epilobe à petites fleurs

    

L'épilobe

(Epilobium parviflorum)

 

Est-ce une araignée qui a enrobé de sa toile les fruits de l'épilobe ou est-ce la plante elle-même qui a serti ses graines dans un écrin de velours soyeux ? Le promeneur qui admire ses capsules fructifères mûres hésite à se prononcer. Elles sont, par leur forme et la longue aigrette soyeuse de leurs graines, typiques de ce genre.

Nomenclature

Epilobium, du grec épi, sur, et lobos, silique (fleur dsiposée sur l'ovaire ayant la forme d'une silique); parviflorum, du latin, parvus, petit et flos, floris fleur.(à petites fleurs).

Botanique

Plante annuelle de la famille des onagracées, ahtue de 20 à 50 cm, petites fleurs, roses pâles, en grappes feuillées.

Habitat

Jardins (mauvaise herbe), buisson, bord des rivières et des bois, décombres.

Récolte

Toute la plante sans racine peu avant la floraison.

Propriétés

Diurétique, astringent, effet réducteur sur la prostate hypertrophiée.

Usages

L'infusion de la plante est préconisée pour traiter les affections vésicales et rénales, l'incontinence d'urine et la rétention d'urine des personnes âgées.

Cuisine aux plantes sauvages : les feuilles tendres , les pousses se mangent en salade.

Cosmétique : les peaux grasses flétries profitent de lavages ou de compresses au fleurs d'épilobe.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.