Chicorée sauvage

 

   

La chicorée sauvage

(chicorium)

Mélancoliquement plantée au bord des chemins, comme à la recherche d'un bonheur perdu, la chicorée sauvage suit des yeux le soleil. Son oeil, bleu azur le matin, en perd lentement son éclat pour se fermer enfin, las et décoloré, le soir venu.

Noms populaires

Yeux de chat, barbe de capucin, chicorée amère, herbe à café.

Botanique

Plante vivace de la famille des composées, haute d'environ 150 cm.

Habitat

Bord des chemins et des champs.

Récolte

Racines : mars à mai, fleurs : juillet à août.

Parties utilisées

Racines et fleurs

Propriétés

Dépurative, digestive, purgative, cholérétique, active les métabolismes.

Usages

Tisane par décoction des racines contre les affections hépatiques, active la sécrétion biliaire, en cure dépurative, de printemps ou d'automne, pour combattre le manque d'appétit, les troubles de la rate et de la vésicule biliaire.

Gelée de fleurs de chicorée : coupez en petits morceaus les fleurs bleues, pilez-les et ajoutez 3 volumes de sucre pour un volume de plante. Dès que le sucre s'est dissous, filtrez le tout et mettez en bocaux.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.