Chêne

  

 

Le chêne

(Quercus robur)

 

Jadis, on rendait la justice sous les chênes. Dans la Grèce et la Rome antiques, on tressait des couronnes de ses feuilles pour orner le front des vainqueurs de luttes sportives et guerrières. Pour les Celtes, le chêne était un arbre sacré où la présence du gui révélait celle du dieu suprême.

Il faut presque deux siècles pour que cet arbre majestueux atteigne son plein développement.

 

Botanique

Plante vivace de la famille des fagacées, pouvant atteindre une hauteur de 40 m. Feuilles oblongues, glabres, lobées, sinueuses à pétiole court, longues d'environ 14 cm. Fleurs chaton mâles et femelles sur le même pied. Mâles jaune verdâtre, femelles avec un peu de fleurs et à bout rouge. Fruits : glands ovoïdes dans des cupules écailleuses.

Habitat

Le chêne est le roi des forêsts de feuillus et des forêts mixtes.

Récolte

Ecorce en mars/avril, fruits en octobre.

Parties utilisées

Ecorce lisse prélevée sur un tronc âgé de cinq à dix ans. Les écorces des vieux arbres est moins active.

Propriétés

Astringente, anti-inflammatoire.

Usages

Tisane par décoction de l'écorce contre les diarrhées, pour les premiers secours en cas d'intoxication, de gonflement de la rate et du foie.

Le bain à l'écorce de chêne agit contre les engelures, les brûlures, les hémorroïdes, les escarres de malades par suite d'alitement prolongé, l'eczéma des boulangers, la transpiration des pieds.

Cuisisne aux plantes sauvages

Café aux glands : torréfiez des glands débarrasés de leur peau et réduits en petits morceaux; moulez-les encore chauds. Cette poudre sert à préparer un café non excitant.

Cosmétique : Le bain de vapeur à l'écorce de chêne est indiqué pour les peaux grasses et impures, qu'il rafraîchit et vivifie.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×