Bruyère commune

 

Bruyère commune

(Calluna vulgaris)

 

Les grandes landes à bruyère enchantent le regard lorsqu'elles sont en fleur.

Leurs fleurs rose pourpre sont pourtant trompeuses, car c'est le calice coloré qui simule une corolle. Celle-ci, deux fois plus courte, est cachée par lui.

On utilisait autrefois sa racine tourmentée en remplacement de la mandragore pour les philtres d'envoûtement. C'était aussi un porte-chance...à condition d'installer un bouquet de bruyère dans le gobelet en étain d'un ivrogne qui a bu toute sa vie. Tâche difficile. Heureusement que la bruyère commune éloigne les fantômes et que, brûlée en plein air avec des fougères, elle provoque la pluie.

 

Noms populaires

Callune, béruée, brande, bucane...

Botanique

Plante vivace de la famille des éricacées, haute de 15 à 70 cm, à racine fortement fasciculée, qui peut vivre 45 ans.

Habitat

Bruyère commune : landes, forêts de feuillus, bord des chemins, coteaux arides, tourbières...

Récolte

Fleurs, en août et septembre.

Propriétés

Dépurative, diurétique, calmante.

Usages

Infusion des fleurs conte les rhumatismes, la goutte, l'arthrite, la gravelle rénale, les affections des reins, de la vessie et de la prostate et pour favoriser le sommeil.

Les bains aux fleurs de bruyères sont conseillés aux rhumatisants.

Cataplasmes pour traiter la sciatique et l'eczéma.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×