Anis vert

Anis vert
 
Pimpinella animus L.
 
 
anis-vert.jpg
 
 
 
L’anis, originaire du Moyen-Orient, est l’une des plus anciennes épices, qu’utilisèrent  les Grecs puis les Romains. Il a été introduit plus tardivement dans toute l’Europe, où on l’utilise pour ses vertus médicinales mais surtout aromatiques. Il est cultivé aujourd’hui en Bulgarie, Italie, France, Russie, Turquie….
On le retrouve dans de nombreuses préparations pharmaceutiques ainsi que dans les pâtisseries, confiseries, liqueurs.
 
Botanique
 
Famille des ombellifères.
Plante annuelle portée par une tige atteignant 60 cm.
Feuilles de la base arrondies et entières, les suivantes à trois divisions, les plus huates découpées en fines lanières.
Fleurs blanc jaunâtre, en ombelles lâches.
Fruits ovoïdes composées de deux grains velus (ce dernier caractère, ajouté au parfum typique de la plante, permet de ne pas la confondre avec la ciguë, redoutable poison).
 
Noms communs 
 
Petit anis, anis d’Europe.
 
Habitat
 
L’anis vert pousse spontanément en Egypte, en Asie Mineure et dans les îles Grecques, mais on le rencontre rarement à l’état sauvage dans nos régions, où il est cultivé dans les champs et les jardins.
 
Parties utilisées
 
Fruit, graines qu’il contient.
 
Propriétés
 
Apéritif, carminatif, antispasmodique, stimulant digestif, expectorant, galactagogue.
 
Indications
 
Manque d’appétit, ballonnements, aérophagie, spasmes intestinaux, migraines, digestions difficiles, toux (bronchite, asthme).
 
Mise en garde
 
L’essence obtenue par distillation des graines est toxique à forte dose. Elle est employée dans la fabrication des apéritifs, anisés, dont la consommation doit rester, par conséquent, très modérée.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.