Ail des Ours

  

 

Ail des Ours

(Allium ursinum)

 

A la fin de l'hiver , l'ail des ours est la première nourriture de l'ours qui vit en liberté. Lorsque, aux premiers jours du printemps, ces animaux errent en titubant dans la forêt parce qu'ils ne trouvent pas de pâture sur le sol gelé, ils retrouvent des forces en broutant les feuilles tendres de l'ail sauvage dès qu'il révèle ses propriétés tonifiantes par l'odeur alliacée qu'il répand.

Noms populaires

Ail sauvage, ail des bois, aucer, porrasée.

Botanique

Plante vivace de la famille des liliacées, haute d'environ 20 cm, fleurs blanches étoilées.

Habitat

L'ail des ours vit en grandes colonies dans les endroits frais et ombragés, humides des bois et des taillis.

Récolte

Avril à mai.

Parties utilisées

Feuilles, éventuellement avec fleurs (sans effets une fois séchées).

Propriétés

Désinfectant pour l'estomac et les intestins, vaso-dilatateur et légèrement hypotenseur, cholérétique, dépuratif.

Usages

Le séchage et le stockage des feuilles réduisent ses substances actives (à utiliser à l'état frais seulement).

Les jeunes feuilles fraîches peuvent être consommées comme légume cru en cure de printemps pour désinfecter l'estomac, les intestins, la vessie et contre l'artériosclérose.

Cuisine aux plantes sauvages : les feuilles d'ail des ours se prêtent à merveille à l'aromatisation des salades, des légumes, des potages et des tartines.

On les mélange souvent au cresson de fontaine, aux fleurs de primevères, au lierre terrestre et aux pousses de fleurs de tussilage.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.