Aloès

Aloès

(Aloe ferox mill.)

 

   

Dans l'Antiquité, les Grecs et les Romains utilisaient l'aloès pour cautériser les plaies. Au Moyen-Age, il était considéré comme le plus puissant des purgatifs.

Les Bédouins de la péninsule arabique et les guerriers Touaregs du Sahara connaissent les vertus de l'aloès, qu'ils appellent "Lys du désert", depuis la plus haute antiquité. Pour protéger leurs demeures, les habitants de Mésopotamie ornaient leurs portes de feuilles d'aloès. En cas d' épidémie ou de disette, les Parthes et les Scythes avaient coutume de se nourrir de la pulpe d'aloès.

Aujourd'hui encore, dans de nombreux pays où la médecine occidentale n'a pas tout à fait chassé les médecines traditionnelles, l'aloès demeure la plante médicinale par excellence. De nombreuses traditions locales attribuent à cette plante magique des vertus de protection et de porte-bonheur. Au retour de la Mecque, les musulmans suspendent des feuilles d'aloès ramenées d'Arabie à la porte de leur demeure, témoignant ainsi d'avoir bien effectué le pèlerinage, afin que le Prophète vienne à son tour leur rendre visite.

Botanique

Famille des liliacées.

L'aloès est une grande et belle plante dont la base est une touffe de feuilles épaisses, charnues, à bords armés de piquants. Du centre de la touffe s'élève une tige vigoureuse portant à son sommet un long épi de fleurs tubuleuses souvent bilabiées et ordinairement rouges.

Les botanistes précisent que l'aloès est une plante à fleurs de la famille des liliacées à laquelle appartiennent le lys, l'oignon, l'ail, l'asperge, le muguet, la tulipe, (mais pas le lilas!) etc. Il fait partie des plantes grasses ou "succulentes". Il existe plus de 300 espèces díaloès de par le monde, dont une demi-douzaine sont considérées comme médicinales, notamment l'Aloe vera barbadensis Miller, l'Aloe ferox, l'Aloe arborescens Miller. L'Aloe vera(appellation commune de l'aloès le plus utilisé), fut reconnu successivement par les botanistes Linné (Aloe vera), Lamarck (Aloe vulgaris) et Miller (Aloe barbadensis).Il constitue aujourd'hui l'une des principales plantes médicinales cultivées dans le monde.

Différentes variétés :

Aloe arborescens : Plante grasse formant des rosettes à tiges ligneuses pouvant atteindre 4m dans son pays d’origine, autrefois connue sous le nom de « corne de cerf » ou « corne de bélier ». Les feuilles charnues en forme d’épée d’un vert gris mesurant jusqu’à 60cm de long forment de denses rosettes. L’inflorescence simple est constituée d’une multitude de fleurs rouges de 4-5 cm de long.

Aloe aristata : Le seul aloès vraiment rustique, ses rosettes comptent parfois plus de 100 feuilles lancéolées disposées en plusieurs rangées qui se chevauchent. Elles se terminent en une barbe sèche recourbée à l’intérieur. Cette plante peut séjourner toute l’année en plein air à condition d’être maintenue bien au sec.

Aloe barbadensis : Très utilisé ces dernières années dans les produits cosmétiques sous le synonyme d’aloe vera. Ses feuilles épaisses et charnues de couleur vert grisâtre forment par leurs rejets denses des rosettes sans tiges ou à tiges très courtes. Inflorescences d’environ 60cm de haut à fleurs jaunes.

Aloe brevifolia : Une espèce très prolifique, les plantes se présentent en groupes : feuilles épaisses, courtes, triangulaires, allongées, gris-vert et bords fortement dentés. Les inflorescences rouge pâle quant à elles sont soit isolées ou groupées aux aisselles des feuilles supérieures.

Aloe variegata : ou bec de perroquet Plante grasse d’intérieur très appréciée et très commune. Les feuilles charnues d’un vert tirant sur le gris se recouvrent de façon compacte comme les tuiles d’un toit. Les fleurs sont cylindriques de couleur rose saumon à rouge écarlate. Cette espèce d’aloès s’acclimate dans n’importe quelle pièce d’habitation, elle préfère l’air sec à l’ambiance d’une serre. En été elle peut séjourner en plein air, en hiver, arrosez-la très peu en veillant à ne pas mouiller la tige sinon elle risque de pourrir.

Habitat

Contrées chaudes d'Asie et d'Afrique.

Parties utilisées

Suc extrait de la feuille, feuilles fraîches ou en poudre.

C'est au coeur de la feuille que se trouve le gel incolore et translucide, matière première active de la plante et véritable trésor caché de l'aloès. Ce gel est appelé pulpe après extraction, mixage et stabilisation.

La fleur et les graines de l'aloès offrent également des principes actifs très recherchés.

Propriétés

Purgatif, emménagogue, vulnéraire, stomachique.

L'action purgative due aux glucosides anthraquinones se manifeste en stimulant les contractions de la partie terminale du côlon. L'Aloès est le seul laxatif qui soit en même temps un tonique stomacal.

Le suc d'aloès, épais et mucilagineux, est un remède efficace pour soigner les plaies, les brûlures légères, les coups de soleil. Il réhydrate aussi les peaux déssèchées. Appliqué sur le bout des doigts, l'extrait de feuilles, très amer, peut dissuader de se ronger les ongles.

Indications

Constipation rebelle, soins de la peau.

2 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×