Le rhume

Le rhume
 
Causes et symptômes
Le plus souvent, le rhume est causé par un virus. Il en existe près de 200 qui sont très contagieux et peuvent se transmettre via les contacts avec les mains ou même par une tasse ou une serviette utilisée par une autre personne enrhumée.
Le rhume n'est pas une maladie grave
mais chez les personnes au système immunitaire affaibli (nouveau-né, personne ayant des problèmes de santé, etc.), il peut parfois dégénérer en infection pulmonaire.
Si l'infection est plus courante en hiver, le rhume n'a pas de saison et il n'est pas si rare en été.
Les dernières enquêtes ont révélé que près d'une personne sur deux a au moins un rhume par an.
  
Les symptômes
Les éternuements, le nez bouché ou qui coule, une légère fièvre associée parfois à des maux de tête, un mal de gorge ainsi qu'une fatigue soudaine
sont les principaux symptômes du rhume.
Un proverbe dit qu'un rhume non traité se soigne en une semaine et un rhume traité en 7 jours... C'est vrai. Mais si le rhume en lui-même est inévitable, on peut tout de même diminuer les symptômes pour éviter les principaux désagréments.
En cas de rhumes à répétition, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin pour s'assurer qu'il ne s'agit pas d'une allergie.
 
Quelques précautions d’usages
Le rhume n'est pas une maladie grave, le plus important est donc d'éviter ses désagréments afin de continuer à suivre le cours normal de sa vie malgré le nez bouché ou qui coule.
Il faut être prudent en cas de rhume chez les nouveau-nés
et consulter le pédiatre rapidement. Il est indispensable de leur laver le nez avec du sérum physiologique régulièrement afin de prévenir les difficultés respiratoires et de ne pas gêner la têtée. Pas question de leur administrer des médicaments sans avis et conseil du médecin.
 
Attention aux huiles essentielles
 
De même, la femme enceinte doit faire attention à toute prise de médicaments qui pourrait interagir avec sa grossesse. Il en est de même pour les enfants de moins de 10 ans : le choix de la posologie peut être délicat. Il est indispensable d'en parler avec son pharmacien en cas d'automédication ou mieux, de consulter son médecin.
Les huiles essentielles sont également déconseillées
pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans.
 
A savoir : si la fièvre persiste plus de 24 h chez l'enfant et 48 h chez l'adulte, la consultation chez le médecin est indispensable pour s'assurer qu'une infection bactérienne n'est pas présente en plus du rhume.
 
Ce qu’il faut faire
 
La première chose à faire quand on a un rhume, c'est de se moucher
. Mais pas n'importe comment. Déjà, il faut absolument s'équiper de mouchoirs en papier et d'une poubelle (qui se ferme pour éviter de disséminer le virus partout dans la maison). Ensuite, il faut se vider le nez au maximum, en se mouchant une narine après l'autre.
Le but de cette manœuvre est simple : éliminer les virus qui sont dans votre nez. Car la substance qui sort de votre nez n'est rien d'autre que des virus associés aux cellules tueuses de virus que votre corps produit pour se défendre.
Une fois le nez débouché, certes provisoirement, nettoyez le une fois toutes les 2 heures en moyenne avec du sérum physiologique (en format unidose, vendu dans toutes les grandes surfaces et les pharmacies). Là encore, prenez le temps de rincer les deux narines convenablement. D'une part vous éliminez plus de virus, mais en plus vous fluidifiez les sécrétions qui ne s'écoulaient pas. Votre nez en sera donc plus propre !
 
Sérum, inhalations...
 
 
Et même si le rhume persiste, sachez que se moucher régulièrement et nettoyer le nez avec du sérum physiologique permet de mieux respirer, mieux dormir et surtout d'aider le corps à éliminer le virus plus rapidement.
Vous pouvez également faire des inhalations pour fluidifier les sécrétions et dégager plus facilement sinus et narines bouchés.
En cas de fièvre associée au rhume
, il est important de bien s'hydrater, en buvant des boissons froides de préférence. Surveillez son évolution et consultez un médecin si elle ne s'atténue pas après 48 h (24 h pour les enfants).
 
 
Remèdes naturels
 
Des boissons chaudes
 
Préparez une tisane de thym, ajoutez une cuillère à café de miel, une à trois fois par jour ou un grand verre d’eau chaude, du citron et du miel tous les soirs avant le coucher jusqu’à la fin des symptômes avec une analgésique.
 
Pourquoi ça marche ?
Le fait de boire une boisson chaude a pour effet d'humidifier l'appareil respiratoire lorsqu'on l'avale. L'eau chaude dégage de la vapeur qui va en partie fluidifier les sécrétions et aider au mouchage. Le thym est un antiseptique utile et efficace pendant le rhume. D'autres utiliseront également l'origan, l'eucalyptus, etc. Le miel est quant à lui un antiseptique et cicatrisant reconnu (on l'utilise même pour nettoyer et favoriser la cicatrisation des brûlures) qui va assainir la gorge irritée et l'arrière du nez. Attention tout de même en cas de diabète à ne pas en abuser. Le citron a également un effet antiseptique qui est utile et parfaitement indiqué pour lutter contre les virus du rhume.
 
Les inhalations
 
Pourquoi ça marche ?
Comme avec les boissons chaudes, l'intérêt des inhalations est de fluidifier les sécrétions nasales pour, enfin, respirer. La méthode est donc toute simple. Faites bouillir de l'eau. Remplissez un bol aux trois quarts. Ajoutez-y quelques grains de gros sel, ou mieux, quelques gouttes d'essences de thym ou d'eucalyptus (ou des branches fraîches si vous en avez). Placez votre tête recouverte d'une serviette éponge au dessus du bol. Respirez ainsi dix à vingt minutes. Vous pouvez faire plusieurs inhalations par jour, en respectant les instructions de votre pharmacien sur le dosage des huiles essentielles.
 
Des fruits
 
"Manger beaucoup de clémentines et des kiwis, boire du jus d'orange 100 % jus, et prendre un verre de 100 % jus de citron avec de l'eau chaude."
Pourquoi ça marche ?
Les fruits sont naturellement riches en vitamines que le corps ne sait pas fabriquer. Et ce sont ces vitamines qui vont participer à entretenir un système immunitaire performant. Le plein de vitamines en période de rhume est donc tout à fait conseillé pour se sentir mieux. Privilégiez les kiwis (les plus riches en vitamine C) mais aussi les agrumes. Le citron a en plus une action antiseptique qui est efficace contre les virus du rhume. Les fruits doivent être consommés crus car ils perdent en vitamines à la cuisson, mais vous pouvez aussi récupérer le jus pour parfumer les boissons chaudes
 
De l’oignon
 
Pour
Dany , rien ne vaut l'oignon : "Cela fait 15 ou 20 ans que je n'ai plus de rhume. La raison ? Dès les premiers symptômes, je mets tous les soirs sur ma table de nuit un oignon coupé en deux, c'est efficace, naturel et pas cher. Depuis 20 ans j'utilise cette solution, avec succès !"
Pourquoi ça marche ?
Aussi étonnant que ça puisse paraître, l'oignon a des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques utilisées depuis des siècles par les médecins grecs, romains et égyptiens notamment pour apaiser les piqures d'insectes. L'oignon peut également être utilisé pour les troubles de la circulation sanguine ou même pour stimuler l'appétit. Enfin, les huiles essentielles d'oignon sont couramment utilisées en phytothérapie contre la grippe et les rhumes. L'oignon coupé en deux a donc cet effet sur la sphère respiratoire, qu'il soit mangé (cru de préférence) ou même respiré.
 

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.