Huile de clou de girofle

   

 

Huile de clou de girofle

(Eugenia caryophyllata  thumb.)

Origines

Les clous de girofle on les boutons séchés du giroflier, un arbre de la famille des myrtacées pouvant atteindre 20 m de haut. Les boutons sont récoltés juste avant la floraison, lorsque les fleurs sont encore fermées. Ils sont alors séchés et prennent leur couleur brun foncé.

Les chinois, qui l'utilisaient dès le 3ème siècle avant notre ère pour se parfumer l'haleine, ignoraient déjà sa provenance exacte. Ils l'achetaient en Inde orientale et savaient seulement qu'il provenait des îles du sud-est, à des mois de navigation. Plus tard, des marchands arabes l'achetèrent dans le golfe du Bengale et la mer de Chine pour l'approvisionnement des marchés syriens et libanais. De là, elle parvient à Rome où elle fut très recherchée.

 

Propriétés

Les clous de girofle ont un parfum extrêmement fort et un goû très épicé à légèrement brûlant. Ils contiennent jusqu'à 25% d'huiles différentes. On utilise les clous de girofle entier ou moulus. Les clous de girofle sont stimulants, améliorent la circulation, stimulent l'appétit et la digestion.

Son principal constituant est l'eugénol aux vertus antalgiques et antiseptiques, d'où son usage courant en dentisterie ou pour calmer certaines douleurs intestinales.

Puissant anti-infectieux, stimulant, antibactérien très puissant, fongicide, parasiticide, vermifuge, stomachique, antivirale et stimulant immunitaire, tonique, anesthésiant et cautérisant pulpaire.

 

Indications

Maladies tropicales (malaria, amibiases), zona, herpès simplex, arthrite, rhumatismes, infections urinaires et intestinales, mycoses cutanées et parasitoses, infections bactériennes et virales respiratoires, hypotension, infections buccales, abcès, aphtes.

Son pouvoir antibactérien est si large et si puissant qu'il servait aux marins souffrant de caries : ils introduisaient un clou de girofle dans leur dent creuse pour assainir l'abcès et calmer la douleur. 

Son action antiseptique s'étend à toutes les voies respiratoires avec succès. On l'utilisera utilement à titre préventif en période de rhume ou de grippe.

 

Contre-indications

Intolérance, allergie, eczéma. Nourrissons et jeunes enfants. Application directe sur les muqueuses nasales, anales ou oculaires.

Effets indésirables : irritation mineure avec sensation de brûlures. Ne pas avaler san avis spécialisé. Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans et à la femme enceinte et allaitante après l'accouchement. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.