Aulne

 

Aulne

Alnus glutinosa L.

Aune, bergue, vergne, aunet…

Au 18ème siècle, la décoction d’écorce d’aulne était utilisée pour soigner les maux de gorge, les enrouements, les angines. En usage externe, nos ancêtres traitaient les hémorroïdes et les fissures anales avec des applications d’écorce. Pour soulager les douleurs rhumatismales, ils recouvraient les points douloureux de feuilles d’aulne.

Botanique

Famille des bétulacées.

L’aulne est un arbre à tronc droit, à l’écorce jeune grise, lisse puis brune et crevassée. Les feuilles, fortement visqueuse à fleurs mâles apparaissent sur la plante l’année précédant la floraison. Les fruits, brun-rouge, sont des akènes sans ailettes.

Habitat

Europe, Asie et Afrique. On trouve l’aulne au voisinage de l’eau, notamment au bord des ruisseaux.

Parties utilisées

Ecorce et feuilles.

Composants chimiques

Tanins, anthraquinones.

Propriétés

Les feuilles sont sudorifiques, diurétiques, vermifuges et anti galactogènes. Les feuilles encore jeunes et visqueuses sont utilisées contre les accès de fièvre simple ou en cas de refroidissement.

L’écorce est astringente en raison du tanin qu’il contient, fébrifuge, cicatrisant, certains auteurs lui attribuent des propriétés anti-inflammatoires.

Indications

Fièvre, angine, diarrhées.

Préparation

Fièvre : On prépare une décoction de feuilles, à la dose de 30 g pour un litre d’eau, prendre 2 tasses de tisane par jour.

La même décoction , en gargarisme pour les soins de stomatites et les amygdalites.

En usage externe, les feuilles fraîches broyées et chauffées sur plaque métallique, sont recommandées en topique pour soigner les engorgements des seins et arrêter l’écoulement du lait chez les nourrices. Les feuilles sont également utilisées contre le rhumatisme. On enveloppe le rhumatisant d’une couche de feuilles séchées au four et on le recouvre d’une épaisse couverture de laine, il se produit alors une sudation abondante. Répété chaque jour durant une semaine.

L’écorce en décoction à la dose de 50 g par litre d’eau est utilisée en gargarisme contre les maux de gorge, l’engorgement des gencives et toutes les ulcérations de la muqueuse buccale.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.